La liste des 77 médicaments "dangereux"…..

8 02 2011

Coucou ma lectrice !!! :-)

Hier ( enfin pas tout à fait car aujourd’hui n’est pas demain….en fait…) a été publiée une liste « noire » de 77 médicaments sous surveillance. Cette liste a été mise en ligne sur le site de l’AFSSAPS. Donc hier (enfin pas tout à fait,etc,etc..) soir, je voulais aller la consulter pour voir si un de mes médicament y apparaissait. Et bien pas possible d’accéder au site. Il était saturé. Punaise cela m’a foutu les boules !!! Mais qu’est-ce qu’ils ont tous ces blaireaux à aller consulter une liste à laquelle ils ne comprennent rien !!! Il y a information et désinformation, tu vois. Là quand j’entends comment les journalistes de radios que j’estime sérieuses (France Inter, France Info) traitent du sujet, je fais des bonds !! Tu m’étonnes que les gens prennent peur, c’est un procès à charge. Tu vas me dire que nous avons bien donné le bâton pour nous faire battre depuis le temps…..Bon, il se trouve qu’un des médicaments que je présente est sur la liste. Est-ce que mon produit est dangereux pour autant ? Tu veux que je te le dise en toute franchise ?? Je n’en sais rien et…..c’est pour cela qu’il est surveillé et qu’il figure sur cette fameuse liste. Il n’est pas surveillé parce qu’il  est foncièrement dangereux mais plus pour suivre au plus près ses éventuels effets secondaires. Mon produit concerne le diabète. Il a été mis sur le marché il y a presque deux ans en France. Maintenant pour sortir un produit en France, tu (enfin pas toi, un labo, hihihi) peux avoir une AMM européenne. Voilà le principe de l’AMM européenne: tu demandes l’AMM (autorisation de mise sur le marché) dans un pays de l’Union Européenne et son acceptation dans ce pays fait que tu as l’AMM dans tous les autres pays Européens. Avant, il fallait faire une demande dans chaque pays, je ne te dis pas le bordel. Mais maintenant que ceci est en vigueur, pour les nouveaux produits qui sortent en France il y a ce qu’on appelle un PGR, un Plan de Gestion des Risques. Il faut savoir que tous les produits pharmaceutiques sont suivis en permanence par un système de surveillance qui s’appelle la pharmacovigilance. Il y a une pharmacovigilance institutionnelle et aussi une pharmacovigilance mise en place par les labos pour suivre leurs propres produits. C’est une obligation légale pour les laboratoires et notamment pour nous, les visiteurs médicaux, de remonter tous les événements indésirables graves ou non graves liés à nos produits. Cela n’est d’ailleurs pas toujours fait car les médecins ne veulent pas le faire plus que ça. C’est trop de paperasse disent-ils !!! Pourquoi  y-t-il une pharmacovigilance ? Et bien il faut remonter à l’obtention des AMM. Pour obtenir une AMM, il faut faire des études sur la molécule. Il y a une quantité incroyable d’études à faire pour avoir l’AMM. Il faut faire des études chez les animaux en premier lieu. Puis chez l’humain. Des études qui concernent l’efficacité et d’autres la tolérance. Mais quand tu fais des études d’AMM, tu inclus, au maximum, quelques milliers de patients, ce qui est déjà beaucoup. Ce qui fait que tu vois des effets secondaires, mais seulement les effets secondaires les plus fréquents. Ces essais thérapeutiques n’ont pas la puissance statistique suffisante pour faire ressortir les effets secondaires les plus rares. Mais cela dit, tu en vois déjà beaucoup. Tu as déjà regardé la fiche d’un médicament, même nouveau. Il y a de quoi de prendre peur, non ??? On ne peut quand même pas dire que les labos cachent tous les effets secondaires des médicaments. Les médecins eux-mêmes disent qu’il y en a parfois trop de marqué sur ces petites fiches. Un antihypertenseur peut te donner une rhinopharyngite, par exemple. Aucun rapport avec la tension….ni même avec le produit.  Mais les patients dans les essais, ayant eu un rhume, qu’ils auraient probablement eu s’ils n’avaient pas avalé ton produit, sont tous répertoriés. Donc il est marqué noir sur blanc rhinopharyngite dans la notice. En gros ce qui est marqué dans une notice ce sont tous les effets secondaires répertoriés pendant les essais d’obtention d’AMM. Passons maintenant après la commercialisation du médicament. Il est alors, à ce moment de sa vie, pris par beaucoup plus de patients que lors des essais. Donc, grandeur nature, de nouveaux effets secondaires peuvent apparaître. Des effets secondaires rares, mais qui peuvent être graves. Ces effets secondaires, ce n’est pas qu’on veut les cacher, c’est qu’on ne peut pas les voir avant. C’est mathématiquement impossible. Et bien, c’est le rôle des PGR de mettre en évidence les effets secondaires qui apparaissent en post-AMM, c’est-à-dire après la commercialisation du produit. Moi  je trouve cela assez sain et je trouve qu’il n’y a pas trop d’équivalent dans d’autres industries en terme de suivi des produits. Tu crois que les mecs qui vendent des pesticides, des colles, de la peinture, des shampoings, des téléphones portables, des wifi-fi, des OGM, ect,etc…..ils suivent les effets de leurs produits aussi bien que cela ??? Alors tu vois, ce que je disais tout à l’heure, je ne sais pas si mon produit est dangereux on pas. Ce que je ne sais pas c’est si mon produit sera dangereux !!! C’est le suivi et l’avenir qui le dira. Pour l’instant, après presque deux ans de commercialisation, je touche du bois, il n’y a rien de spécial. Alors pourquoi ce produit antidiabétique est-il sur la liste et pas le nouvel antihypertenseur dont je parlais dans l’autre article? Bon accroche toi ma lectrice, car cela devient un peu technique !!! Je vais essayer de faire simple mais comme je te l’ai déjà dit, il n’est pas facile de faire du simple avec du compliqué….Mon produit est sur cette fameuse liste  car lors des essais préliminaires (si tu as tout suivi lors des essais d’AMM), il y a eu avec le fort dosage (100mg) de mon produit des élévations de transaminases (enzymes hépatiques), à peu près similaires à celles obtenues avec les statines qui sont des hypocholestérolémiants très utilisés. Le fort dosage du produit, 100 mg, en prise par jour n’est pas sorti. Seul est sorti le dosage faible à 50mg, en deux prises par jour, car avec 50mg deux fois par jour, il n’y avait pas de problème sur les transaminases. Le labo a carrément fait la gueule car tous nos concurrents sont en une prise par jour. Comme quoi, tu vois que nous ne faisons pas tout ce que nous voulons….Et en plus dans notre RCP (mentions légales du produit que tous les médecins peuvent avoir sans problème car c’est marqué sur  tous nos remis de visite ; le RCP est aussi la base de notre communication qui est visée par l’AFSSAPS) , il est marqué noir sur blanc, et cela a été une volonté des autorités de santé, qu’il faut faire une surveillance des transaminases avant la mise en route du traitement et trois les trois mois la première année. Et c’est ce que nous disons aux médecins. Cela veut dire que nous ne cachons pas qu’il y a eu des problèmes hépatiques, que nous prévenons les médecins des effets secondaires apparus lors des essais. Ils savent aussi que toute élévation supérieure à trois fois la normale entraine l’arrêt du traitement. Cela n’est pas caché, cela est public et connu par les médecins si ce n’est par les patients. Je le redis encore une fois, il n’y a pas beaucoup d’industrie aussi encadrée que l’industrie pharmaceutique. Et c’est probablement une des raisons qui fait que les labos essaient de contourner cette réglementation. Car c’est chiant pour eux toutes ces lois !!!  En fait les labos sont de grosses entreprises ultra-libérales dont le but avoué est plus de satisfaire les actionnaires que de soigner les patients. Si tu gagnes du blé et que tu soignes les patients, tant mieux. Si tu gagnes du blé et que tu soignes pas trop mal, ou à peu près bien ou pas du tout les patients et bien tant mieux aussi. Enfin, bon tu vois ma lectrice, rien de neuf sous le soleil. Une entreprise pharmaceutique est avant tout une…entreprise. Avec tout ce que cela implique. Le seul problème est que cela se fait avec l’argent des systèmes de santé. Et accessoirement, avec des produits à usage humain. Je dis accessoirement, car si le bénéfice  patient est un peu le cadet des soucis de bien des labos au détriment du bénéfice tout court, il commence à l’être aussi des gouvernements. Car les politiques de santé ne sont plus des politiques de santé mais des politiques que je pourrais qualifier d’économico-sanitaire et cela assez souvent au détriment du patient. Si tu veux des exemples de choses néfastes pour les patients, sur les génériques,par exemple, je peux en donner…..enfin bon bref, comme dirait Martine, revenons à nos moutons. Il faut bien voir que l’intérêt des labos est carrément à contre-courant des objectifs gouvernementaux. D’un côté on veut engranger des pépètes et de l’autre en dépenser le moins possible. Donc, à un moment donné, comme disent les managers, de l’industrie pharmaceutique ça coince !!!!! Et quand ça coince, c’est la porte ouverte aux conneries !! C’est une contre-vérité absolue de dire que  l’industrie pharmaceutique fait ce qu’elle veut. C’est probablement l’industrie la plus encadrée du monde. Ce qui est vrai c’est que chaque jour elle est comme le chien qui a une attache trop courte à son goût, elle essaie d’agrandir la laisse !!! Et parfois elle y arrive car elle a un petit peu des moyens. Mais il faut bien voir qu’elle est quand même encore bien en laisse. Et heureusement, je dis, car sinon……je n’ose même pas y penser !!

Oui pour finir, je voulais revenir sur les blaireaux qui se jettent sur cette liste. Je dis blaireaux mais c’est affectueux, car au fond ce n’est pas de leur faute….S’ils se précipitent là-dessus c’est qu’ils sont relativement mal informés. Car quand on écoute la presse on a l’impression que c’est une liste de médicaments dangereux. Donc les gens vont aller voir et vont avoir peur, ils vont gueuler contre ces labos qui les empoisonnent. En fait, ils vont se plaindre d’un truc qui les protège et tu vois ma lectrice,au lieu de protester,ces gens feraient mieux de se réjouir. Et ceux qui devraient gueuler sont ceux qui prennent des médicaments qui ne sont pas sur cette liste. Car ces médicaments là sont un peu moins surveillés. Nous sommes donc là devant une situation paradoxale. Et elle est paradoxale car elle est complexe et tout ce qui est complexe ne peut être expliqué par la presse grand public, car la presse grand public simplifie tout à outrance. Bon je vais arrêter là, car les choses complexes sont aussi assez souvent chiantes. Donc pour conclure, je dirais que, cette complexité, c’est quelque part moi qui  vais devoir la gérer au quotidien avec mes médecins…….C’est le boomerang qui me revient dans la tronche……

Voilà.

8-)


Actions

Information

4 réponses

9 02 2011
Santos

Bonjour, je viens de commencer à lire. Comme c’est un peu long, mais il faut que cela le soit, pour bien pouvoir exprimer ta pensée.
Je vais donc prendre l’habitude lorsque je viendrai "te" lire, de copier et imprimer. Ce sera plus facile.
Que dire sur la liste des médicaments. Il doit y en avoir un "tas" d’autres qui provoquent à long terme des aléas dans la santé de chacun.
Il me semble qu’il faut toujours être maître de nous, à savoir, jeune ou moins jeune, lorsque nous allons chez le médecin, qui sont savants, mais non pas pour autant la science infuse, et bien
c’est à nous à vérifier ce que l’on nous donne à prendre, et si il y a ne serait-ce qu’en semblant de petit problème, demander à la
"faculté’ le changement immédiat.
Je pourrai en dire long, mais je m’abstiens.
Il est vrai qu’il n’y a pas que du nu, chez toi. D’ailleurs, je n’en ai pas encore vu, mais vraiment sans gravité, je ne suis pas tellement intéressée, et tu le comprends très bien. LOL
Bonne journée.
Tina

14 02 2011
laure

Le commentaire de Tina met l’accent, me semble-t-il, sur le fait que pour les médicaments, comme pour presque tout, nous faisons aveuglément confiance. Sujet dont nous avions débattu il y a quelque temps.
cette liste des 77 médicaments n’a pas vraiment d’intérêt pour les gens comme moi, non professionnels et qui vont se faire soigner uniquement quand il n’y a pas moyen de faire autrement. si on s’inquiète de la dangerosité du médicament c’est qu’on n’en a peut-être pas si besoin que ça…ça fait trois jours que je n’ai pratiquement pas dormi. Je sais que les somnifères ont des effets indésirables. Et je sais aussi que la raison pour laquelle ne j’ai pas dormi vendredi soir était que j’avais négligé un truc important dans mon travail (mais ouf ! ça n’a pas eu de conséquences) et que la raison pour laquelle je n’ai pas dormi cette nuit est que j’ai besoin d’une conversation sérieuse avec mon doudou. Prendre un somnifère ne permettrait pas de résoudre mon problème sentimental et aurait peut-être des effets indésirables…Le fait de consulter les 77 médicaments ne me servirait à rien.
Tout ce qui est d’actualité provoque un intérêt populaire…Jusqu’à la nouvelle actualité.

15 02 2011
striketeam5

"si on s’inquiète de la dangerosité du médicament c’est qu’on n’en a peut-être pas si besoin que ça…" Tu as mille fois raison!!!! C’est exactement cela!!! Il est absolument de toujours se poser la question de savoir où est le bénéfice et où est le risque. C’est ce doit guider le médecin à chaque prescription de médicament. C’est ce que devrait demander le patient à son médecin…..
Sinon les somnifères ont des effets indésirables, notamment l’accoutumance….mais c’est pour quelques jours cela peut quand même faire du bien. Cela dit tu t’analyses parfaitement et tu sais ce qui cloche. Cela fait que même si tu prends un somnifère tu ne dormiras pas d’un sommeil calme et apaisant. Ce qui te feras retrouver ton sommeil, c’est la fin de tes problèmes. Manifestement celui de ton boulot est réglé. Pour l’autre, je ne peux pas te dire grand-chose…peut-être cela a-t-il un rapport avec l’alcool…..

Bon courage en tout cas et la bise.
8-)
La bise.

17 03 2011
madame dupont

mais ou est donc cette liste actuellement ???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: